Direction artistique

Gilles Auger

Né à Québec, Gilles Auger effectue ses études musicales au Conservatoire de musique de Québec où il gradue en clarinette et en musique de chambre en plus d’y commencer ses études en direction d’orchestre. Clarinettiste surnuméraire à l’OSQ à l’époque, il y effectue ses premiers pas en direction d’orchestre sous l’œil attentif du directeur musical de l’époque, le Maestro James DePreist. Par la suite, il est accepté à la célèbre Juilliard School of Music de New-York ou il obtient un Master of Music Degree  au terme de deux années d’études. Il y travaillera sous la tutelle de grands chefs tels que Jorge Mester, Sixten Erhling, Lorin Maazel, Rafael Kubelik et, surtout, Leonard Bernstein qui influencera sa vision de la direction et de la musique.

En 1986, il remportera, à l’unanimité, le Premier Prix (Emile Vuillermoz) du Concours international de jeunes chefs d’orchestre de Besançon, en France, ce qui lancera sa carrière de chef professionnel. À son retour au pays, il enseignera à l’École de musique de l’Université Laval jusqu’en 1994, et au Conservatoire de musique de Québec, où il est toujours en poste, depuis 1986.

Gilles Auger fut nommé à la tête de nombreux orchestres à titre de directeur musical : l’Orchestre des Jeunes du Québec (Montréal), la Sinfonietta de Radio-Canada à Québec, l’Orchestre de chambre Gilles-Auger (avec lequel il donnera, en 1993, une impressionnante intégrale des symphonies de Beethoven), l’Orchestre symphonique de Sherbrooke, l’Orchestre symphonique de Lévis (dont il fut un des fondateurs et qu’il dirige encore aujourd’hui), la Société Lyrique du Royaume (Saguenay) et l’Orchestre du Festival d’été de Québec. Il a aussi mis sur pieds le Juilliard Chamber Orchestra, qui fonctionne toujours aujourd’hui.

Plusieurs orchestres ont travaillé avec lui comme chef invité : l’Orchestre symphonique de Québec, l’Orchestre de chambre de Radio-Canada à Québec, les orchestres symphoniques de Montréal et de Toronto, l’Orchestre Métropolitain du Grand-Montréal, les Grands Ballets Canadiens, les Violons du Roy, l’Orchestre de la Suisse Romande (Genève) l’Orchestre National de France (Paris), l’Orchestre National de Lyon (France), l’Orchestre du Centre National des Arts d’Ottawa, l’Orchestre de Kitchener-Waterloo, le St-Louis Ballet Orchestra (Missouri), le Manitoba Chamber orchestra ainsi que les Thirteen Strings d’Ottawa, pour ne nommer que les plus importants.

Pédagogue recherché, Gilles Auger s’adonne aussi à la composition et on peut compter à son catalogue plusieurs orchestrations, et de nombreuses compositions, deux symphonies, de nombreux cycles pour chant et piano et quelques œuvres de musique de chambre. Il travaille présentement à l’écriture d’un opéra, Le Roi se Meurt, d’après Ionesco.

Boursier du Conseil des Arts du Canada pour ses études à New-York, Gilles Auger a aussi recu le Clifford Evens Memorial de l’Université London (Ontario), le Bruno Walter Memorial Schorlaship (New-York) et le prestigieux Prix Virginia-Moore décerné aux jeunes artistes canadiens prometteurs en début de carrière.

 

Romain Garnier, assistant chef

Né en France, Romain Garnier commence le violon à l’âge de 7 ans en arrivant au Canada. Il entre au Conservatoire de musique de Québec un an plus tard où il étudiera avec, entre autres, Mme Andrée Azar et Mme Catherine Dallaire, violon-solo associée de l'Orchestre symphonique de Québec, jusqu'à l'obtention de son baccalauréat en interprétation en avril 2016. Finaliste au Concours de musique du Canada en 2007 et 2008, il est également récipiendaire d’une bourse du conservatoire pour la plus haute note obtenue à l’examen final de violon en 2008. En 2012, il crée un orchestre de quinze musiciens et chanteurs du conservatoire ainsi qu’une série de six concerts intitulée « Vous avez dit Baroque? ». Il commence, en 2013, des études en direction d’orchestre avec M. Gilles Auger. En 2014, il fait partie de l’Orchestre national des jeunes du Canada et est nommé chef-assistant de l’Orchestre symphonique de Lévis. Cette même année, il aide aussi à créer un cours intitulé « Ensemble baroque » au Conservatoire de musique de Québec. En 2015, il reçoit une bourse de la Meadowmount School of Music lui permettant d’aller y étudier pendant l’été. Avec le montant d’argent accumulé lors des concerts « Vous avez dit Baroque? », Romain Garnier créera, cette année, un concours de musique baroque pour les étudiants du conservatoire de Québec. Il travaille actuellement sur une maîtrise en direction d'orchestre avec M. Auger au conservatoire.